« La Minga | Accueil | Insecticide en bande désorganisée »

24 octobre 2018

Commentaires

thi

Ho que oui, si il fallait tuer soit même et ne pas confier le sale boulot à un "tueur", il y aurait beaucoup moins de viande à table car il n'y a pas le dixième de nos contemporains qui ont eu l'occasion de "tuer le cochon"... Et c'est pas sympa à faire en soit...Alors en plus si il fallait connaître le revers de la médaille en abattoir il y aurait beaucoup plus de végétariens...

Le bon cochon vraiment bio est rare en Bretagne et doit être un marché d'avenir puisque même la cooperl se lance sur le segment avec du bio-indus !! Quand vous serez installés, envoyer moi votre adresse j'en achète pas souvent mais je refuse l'indus...

Bon courage à vous et merci pour vos carnets..

Thib

Thierry

Bonjour les amis,

Heureux de vous savoir sur terre où vous semblez être comme en mer : attentif

isabelle

@ Thib
Pour le moment, le projet de charcuterie artisanale est encore au stade de rèverie, mais ta réaction est intéressante….

@ Thierry
Merci pour ce mot qui nous touche.

Georges

Les amis,
Pour plagier Brecht
" L' homme est bon , mais le cochon est meilleur ( et heureux)"
Bisous tendres
Georges et Anja

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)