« Retrouvailles avec les isolés | Accueil | Les Explorateurs »

08 juin 2017

Commentaires

jannick

J'aime beaucoup cette phrase :
"Elle reste ancrée dans le présent, tout comme sa mère qui par exemple ne se soucie aucunement de la perpétuation de la langue au-delà de sa propre génération. Elle ne demande pas à l'histoire présente de réparer les fautes de l'histoire passée, ni ne semble particulièrement préoccupée des questions de transmission"

Et si tout était beaucoup plus simple et pacifique sur Terre en adoptant ce point de vue ?
Merci pour ce billet très enrichissant, et rafraichissant, il fait chaud en Dauphiné !

Isabelle

@ Jannick: Le point de vue détaché de Gabriela n’est sans doute pas partagé par tout le peuple kawésqar. Et sincèrement, nous ne savons s’il est une bonne chose ou pas à l’échelle de l’histoire car il pourrait paraître valider une forme d'oubli potentiellement dangereuse.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)